expertise


expertise

expertise [ ɛkspɛrtiz ] n. f.
• av. 1614; expertice « habileté » 1580; de expert
I
1Mesure d'instruction par laquelle des experts sont chargés de procéder à un examen technique et d'en exposer le résultat dans un rapport au juge. Jugement ordonnant l'expertise. Rapport d'expertise. Évaluation d'un dommage par expertise. Nouvelle expertise. contre-expertise. Expertise médicolégale. Expertise mentale, psychiatrique, génétique.
2Estimation de la valeur (d'un objet d'art), étude de son authenticité par un expert. Expertise d'un bijou. L'expertise a établi que ce tableau est une copie.
II(d'apr. l'angl., mais conforme à l'étym.) Compétence d'un expert. Le laboratoire peut apporter son expertise à l'industrie. Avoir une expertise confirmée dans un domaine.

expertise nom féminin (de expert) Examen de quelque chose en vue de son estimation, de son évaluation, etc. : Expertise d'un appartement. Examen d'une œuvre d'art, d'une pièce de mobilier, etc., pour en attester l'authenticité. ● expertise (expressions) nom féminin (de expert) Expertise judiciaire, examen de questions techniques confié par le juge à un expert. (L'expertise ne lie pas le juge.) Expertise médicale, étude pratiquée par un médecin-expert, aboutissant à l'établissement d'un rapport d'expertise.

expertise
n. f. Examen et rapport techniques effectués par un expert. Procéder à une expertise.

⇒EXPERTISE, subst. fém.
A.— Procédure par laquelle on confie à un ou plusieurs experts le soin de donner un avis sur les éléments d'un différend, quand ceux-ci présentent des aspects techniques. Le locataire [peut] demander l'estimation par experts; auquel cas les frais de l'expertise restent à sa charge, si l'estimation excède le prix qu'il a déclaré (Code civil, 1804, art. 1716, p. 313).
Expertise judiciaire. ,,Expertise demandée par les juges`` (LEMEUNIER 1969).
Expertise amiable. Expertise demandée par les deux parties qui se sont mises d'accord (d'apr. CIDA 1973).
Expertise médico-légale. Partie de l'instruction judiciaire confiée à un ou plusieurs médecins (d'apr. Méd. Biol. t. 2 1971).
Expertise médicale. Examen de l'état physique ou mental d'une personne par un médecin désigné par un juge ou une autre autorité (d'apr. Méd. Biol. t. 2 1971). Certificats d'expertises médicales (LUBRANO-LAVADERA, Législ. et admin. milit., 1954, p. 64).
Expertise psychiatrique. Examen de l'état mental d'un inculpé, au moment des faits qui lui sont reprochés, par un médecin psychiatre désigné par un magistrat (d'apr. SOURNIA 1973).
B.— P. ext. Analyse faite par un spécialiste mandaté. L'expertise d'un bijou, d'un tableau.
Rare, au fig. Action d'examiner quelqu'un ou quelque chose à fond, comme le ferait un expert. À sa curiosité de domestique attisée par la haine et habituée à noter des détails avec une effrayante précision, s'était joint, pour l'aider dans cette expertise, ce goût qu'elle avait, ce même goût, en effet, qu'elle montrait dans la cuisine (PROUST, Fugit., 1922, p. 463).
Prononc. et Orth. :[]. Cf. é-1. Ds Ac. dep. 1798. Étymol. et Hist. 1. XIVe s. espertise « adresse, habileté, expérience » (J. LE FEVRE, La Vieille, éd. H. Cocheris, 835) — 1611, COTGR.; 2. 1792 « appréciation faite par des experts » (BONNÈME, Rapport ds BRUNOT t. 6, p. 365, note 1). Dér. de espert, expert; suff. -ise. Fréq. abs. littér. :70. Bbg. BRESLIN (M. S.). The old French abstract suffix -ise. Rom. Philol. 1969, t. 22, p. 419.

expertise [ɛkspɛʀtiz] n. f.
ÉTYM. Av. 1614, Brantôme; expertice, 1580, Montaigne, II., 7.; espertise « habileté », v. 1340; de expert, et suff. -ise.
———
I
1 Dr. et cour. Mesure d'instruction par laquelle des experts sont chargés de procéder à un examen technique et d'en exposer le résultat dans un rapport au juge. || L'expertise ne peut être ordonnée que pour l'appréciation matérielle des faits. || Expertise judiciaire. || Jugement ordonnant l'expertise. || Évaluation d'un dommage, estimation de la valeur d'un meuble, d'un immeuble, vérification par expertise. || Expertise d'un domaine agricole; expertise des récoltes. || Rapport d'expertise. || Expertise nouvelle, ordonnée lorsque le rapport est annulé ou lorsqu'il est incomplet, obscur. Contre-expertise. || Frais de l'expertise. || Expertise amiable : mandat donné par les parties à des experts. || Expertise devant les tribunaux de commerce, devant le juge de paix. || Expertise en matière criminelle, administrative. || Comité d'expertise, s'occupant des contestations entre un commerçant et l'administration des douanes. || Expertise en matière de transport, d'enregistrement. || Expertise médico-légale.
Par ext. || Expertise mentale, psychiatrique, en matière civile (capacité civile, appréciation de dommages), en matière criminelle (responsabilité…). || Expertise des facultés mentales. Investigation.
0 Le narco-diagnostic est une « investigation pharmaco-dynamique en vue d'un diagnostic » (Pr. Heuyer). Le médecin ayant à effectuer une expertise mentale doit rechercher s'il y a responsabilité de la part de l'expertisé, c'est-à-dire discerner s'il s'agit de troubles organiques ou de troubles fonctionnels et simulés.
Guy Palmade, la Psychothérapie, « La narco-analyse », p. 111.
2 Estimation de la valeur (d'un objet d'art), de son authenticité par un expert. || Expertise d'un bijou, d'un tableau. || L'expertise a établi que ce tableau était une copie.
———
II (Sens repris à l'anglais, mais conforme à l'étymologie et à la morphologie). Qualité (compétence, connaissance) d'un expert. || Ce laboratoire peut apporter son expertise à l'industrie. || Recourir à l'expertise de plusieurs spécialistes.
DÉR. Expertiser.
COMP. Contre-expertise.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • expertise — ex‧per‧tise [ˌekspɜːˈtiːz ǁ ɜːr ] noun [uncountable] JOBS special skills or knowledge in an area of work or study: • the broker s international tax and accounting expertise • An independent financial adviser s area of expertise includes products… …   Financial and business terms

  • expertise — 1868, from Fr. expertise (16c.) expert appraisal, expert s report, from expert (see EXPERT (Cf. expert)). Earlier in same sense was expertness (c.1600) …   Etymology dictionary

  • Expertise — (franz.), Untersuchung durch Sachverständige; expertisieren, etwas durch Sachverständige untersuchen lassen …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • expertise — index comprehension, experience (background), facility (easiness), faculty (ability), gift ( …   Law dictionary

  • expertise — /ɛkspɛr tiz/ s.f., fr. [der. di expert esperto ], in ital. invar. (artist.) [riconoscimento dell autenticità di un opera d arte fatto da un esperto] ▶◀ autentica, autenticazione, perizia …   Enciclopedia Italiana

  • expertise — |èquecepèrtize| s. f. Avaliação (por peritos).   ‣ Etimologia: palavra francesa …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • expertise — /fr. ɛkspɛʀˈtɪz/ [vc. fr., da expert «esperto»] s. f. inv. (di opera d arte) dichiarazione di autenticità, autenticità, autentificazione, autentica □ (est.) consulenza …   Sinonimi e Contrari. Terza edizione

  • expertise — / expertness [n] knowledge, proficiency ability, ableness, adroitness, aptness, art, cleverness, command, competence, craft, cunning, deftness, dexterity, dodge*, facility, finesse, goods*, ingeniousness, judgment, knack*, know how*, line*,… …   New thesaurus

  • Expertise — [Network (Rating 5600 9600)] Auch: • Fachwissen …   Deutsch Wörterbuch

  • expertise — ► NOUN ▪ great skill or knowledge in a particular field …   English terms dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.